Comment ne pas exploser la balance pendant les fêtes?

22 décembre 2019

Si vous vous souciez de votre poids et de votre santé, il y a sans doute une question qui vous turlupine en ce moment: comment survivre aux fêtes sans exploser la balance? Et, pour certaines peut-être, comment ménager mon foie?

Cette période est faite pour en profiter: passer du bon temps entre amis ou en famille, goûter de délicieux mets, boire de bons vins… Cessons donc de culpabiliser et de nous inquiéter! Je vous livre ici quelques conseils pour éviter ménager nos organismes tout en évitant les frustrations.

A table

Commençons par une bonne nouvelle: les fêtes nous réservent de bonnes surprises car elles nous donnent accès à un tas d’aliments qu’on trouve peu à d’autres moments de l’année et qui ont leur bénéfices santé. Fruits de mer, huîtres, gibier, Saint-Jacques, crevettes grises, truite, saumon, etc. ont une telle richesse en vitamines et minéraux (omega 3, vit A, B12, Vit E, Vit D, Vit C, zinc, iode, fer, potassium,…) qu’il serait dommage de s’en priver. Profitons-en et dégustons-les sans culpabilité.

Même le foie gras qui, s’il est discutable en termes de bien-être animal, contient par contre de bonnes graisses (des omega 9, les mêmes que dans l’huile d’olive ou l’avocat). Vous le saviez? La graisse d’oie et celle de canard sont en effet des exceptions à la règle car ce sont les seules graisses de source animale qui ne soient pas saturées. 

Au repas, il y a donc plein de bonnes choses dont vous pouvez profiter allègrement. Conseil: conscientisez ce que vous mangez… et vous mangerez moins 😉

Ayez en revanche la main légère sur:

  • le pain, aliment hautement glucidique qui va vous apporter de l’énergie sous forme de calories dont vous n’avez plus besoin à ce stade de la journée (à moins de vous dépenser sur la piste de danse jusqu’à 6h du mat).
  • Le fromage en fin de repas. Le fromage est riche en graisses saturées, que vous allez stocker. Si vous aimez cela, faites comme moi: mangez-en! Mais en petite quantité, juste pour le plaisir de votre palais.
  • Et doucement sur la bûche de Noel, bien sûr.

L’apéro

Encore plus qu’à table, c’est principalement à l’apéro que les erreurs les plus fatales sont commises…

Généralement, on passe à table plutôt tard le soir de Noël. Pensez à prendre un bon goûter sur le tard, vers 17-18h. Faites de lui un repas rassasiant et revitalisant: fruits, oléagineux à volonté, chocolat. Mangez à satiété pour vous éviter de démarrer la soirée le ventre creux, ce qui limitera la tentation de vous ruer sur l’apéro.

A l’apéro de Noël ou de Nouvel-an, la diversité de zakouskis et bouchées en tous genres est généralement présente: quelle aubaine! Cela vous laisse le choix! Profitez-en pour laisser de côté les préparations les plus riches et privilégier celles qui vous apporteront de bons nutriments sans excès calorique. Concrètement:

  • Évitez les aliments hautement caloriques et le plus souvent vides de nutriments comme chips, sauces industrielles, pain, grissini, cacahuètes salées ou enrobées, charcuteries, etc.
  • Attention aussi aux toasts et blinis (tout dépend de leur garniture) et aux zakouskis chauds à base de pâte feuilletée, ou encore ceux qui sont frits type “apero balls”. Si vous aimez cela, je ne vous dis pas qu’il ne faut en manger aucun… mais ayez la main légère.
  • En revanche, allez-y gaiement sur les verrines, soupes chaudes ou froides, olives, anchois non salés à l’huile, bâtonnets de légumes, éventuellement sauces maison à base de yaourt, houmous, guacamole, noix de cajou ou cacahuètes non salées, etc. Il y a vraiment de quoi vous régaler.

Côté boissons

  • N’oubliez pas que l’alcool apporte beaucoup de sucre… Une bière ou apéritif = 3 à 6 morceaux de sucre.
  • Tous les alcools forts sont très sucrés. Les cocktails ou apéritifs composés d’alcool + limonade (margarita, piña colada, mojito,…) sont les pires de tous ! Donc à limiter si vous voulez garder votre silhouette.
  • Un verre de vin blanc sec ou de rosé peut être toléré. Les vins blancs doux sont beaucoup plus sucrés.
  • Le champagne brut peut également faire partie de la fête avec modération.
  • Préférez le vin rouge, dont la balance bénéfice-risque sur la santé est positive car il est riche en resvératrol, puissant réparateur de l’ADN. Il est aussi peu calorique.
  • Pensez aux cocktails faits maison à bas de jus de fruits frais ou mieux : de jus de légumes !
  • Tout au long du repas, pensez à arroser le tout d’eau.

Gérer l’après…

Les nuits de réveillon, tentez si vous le pouvez de réaliser un jeûne d’au minimum 12h: bruncher plutôt que déjeuner. Le “jeûne intermittent”, comme on l’appelle, a prouvé ses bénéfices* en termes de perte de poids, mais aussi de contrôle de la glycémie, de baisse de l’inflammation et d’augmentation du métabolisme. Je vous le recommande au quotidien et très certainement après des excès de table.

Pendant les jours qui suivent les fêtes, pensez à votre “détox”:

  • Pour aider votre foie à remplir sa fonction d’élimination des toxines et excès accumulés, demandez à votre pharmacien ou en magasin bio de vous proposer une synergie de plantes drainantes (chardon-marie, artichaut, pissenlit, radis noir,…), éventuellement additionnées de choline qui soutient la fonction hépatique et de N-acetyl-cystéine, qui a elle aussi une fonction détoxifiante.
  • allégez le menu en mangeant un maximum de légumes et de protéines végétales. Limitez la consommation de viande et de sucre sous toutes ses formes.
  • buvez de l’eau et du thé vert à volonté!

Voilà de quoi passer de bonnes fêtes sans payer le prix fort ensuite. Parce qu’on a toutes envie d’en profiter, sans faire +3 kg sur la balance le 2 janvier 🙂

Passez de magnifiques fêtes!

Stéphanie


* Pour plus d’informations sur le jeûne intermittent, je vous renvoie à cet article de lanutrition.fr.


Vous aimez ce que vous venez de lire? Envie de plus? Abonnez-vous et recevez en cadeau mon guide incontournable des 10 erreurs des mamans actives sur la voie de l’alimentation saine. Pour vous inscrire, c’est par ici 🙂

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *