Diminuer sa ration de sel

11 octobre 2019

Le sel en excès est à éviter.

Augmentation du risque cardiovasculaire, cellulite, rétention d’eau, perturbation de la flore intestinale et de l’immunité, les dangers du sel sont nombreux. Généralement, on le sait.*

Mais en pratique, comment fait-on pour diminuer sa consommation? Simple: avoir la main plus légère avec la salière, pardi! Sauf que… C’est moins facile qu’il n’y paraît.

Le problème est que notre sensibilité gustative au sel est réglée comme un thermostat. Imaginons… vous vivez dans une maison constamment chauffée à 22 degrés. Si vous passez une soirée chez vos amis dont la maison est à 20°, vous aurez froid toute la soirée…

Pour le sel, c’est le même principe. Quand est habitué à une certaine quantité de sel et qu’on la diminue drastiquement du jour au lendemain, les aliments paraissent insipides. Et qui a envie de consommer des aliments sans saveur?

Supprimer n’est donc pas la bonne idée. Mais comment faire alors ?

NE SUPPRIMEZ PAS: REMPLACEZ.

Remplacez le sel par d’autres épices qui ne présenteront pas ses inconvénients mais apporteront, en bonus, tout un tas de bénéfices:

  • La cannelle est hypoglycémiante
  • Le curcuma est anti-inflammatoire
  • Le gingembre protège la muqueuse gastrique
  • Le fenouil aide à la digestion
  • Etc…

Voici un mélange anti-inflammatoire, idéal pour remplacer le sel:

  • 2/3 de curcuma,
  • 1/3 de gingembre
  • 1cc de clou de girofle en poudre
  • 1cc d’ail des ours (facultatif)

A saupoudrer partout et à volonté!

 

Bon ap’!

Stéphanie


Vous aimez ce que vous venez de lire? Envie de plus? Abonnez-vous et recevez en cadeau mon guide incontournable des 10 erreurs des Mamans pressées sur la voie de l’alimentation saine. Pour vous inscrire, c’est par ici 🙂


* Je vous renvoie à un article de Docteur Bonnebouffe, qui résume très bien les risques de l’excès de consommation de sel.

Retrouvez-moi sur @steph.beghein