Pain de petit épeautre

14 janvier 2020

Le pain… Quel délice.

Dommage que le pain d’aujourd’hui… ne soit plus vraiment du pain! Car à moins de le sélectionner avec grand soin ou de le fabriquer soi-même, le pain industriel actuel a plus d’inconvénients que d’avantages. Je vous l’expliquais en détail dans cet article sur le gluten.

Mais le pain, c’est tellement bon qu’il est bien difficile de s’en passer. En bonne épicurienne, j’ai choisi de ne pas le supprimer, mais de respecter quelques règles simples:

  • limiter ma consommation
  • opter pour une farine de première qualité
  • le sélectionner avec soin et, de temps en temps, le faire moi-même…

Celui-ci est fait à base d’une farine de petit-épeautre bio, le caviar des céréales… Une farine de très bonne qualité, issue d’une céréale ancestrale, non modifiée génétiquement et qui contient seulement 7% de gluten.  Ce pain n’est ni trop sec, ni trop dense, ni sans croûte, ni trop friable. Il n’y a quasiment pas de raison de s’en priver!

Les ingrédients

Pour un pain de 750g ou 5 petits pains individuels de 150g:

  • 500g de farine de petit-épeautre bio (vous en trouverez en magasin bio)
  • 25g de levain au choix (levain de quinoa par exemple, en magasin bio) ou à défaut, de levure sèche
  • 10g de sel
  • 13g de mix’gom (aide culinaire pour pains sans gluten à base de psyllium et de gomme d’acacia. On le trouve en magasin bio. J’ai ouï dire que l’on peut le remplacer par au moins 5 càs de graines de lin ou de chia moulues mais je n’ai pas testé cette recette)
  • 450-500ml d’eau tièdie
  • 1 càs d’huile d’olive

La recette

Mélanger tous les ingrédients. Bien soulever la pâte avec une cuillère en bois pour l’aérer. Laisser reposer dans un moule à cake ou un plat en inox, recouvert d’un linge humide, à température ambiante ou dans votre four à 40° pour minimum 90 minutes.

Façonner ensuite un pain ou vos boules individuelles (n’oubliez pas de fariner votre plan de travail). Faire à nouveau lever la pâte à température ambiante ou au four à 40°.

Mettre ensuite au four chaud à 210° pendant 50 minutes environ pour un pain unique, un peu moins si vous avez façonné plusieurs boules.

Avec un peu de beurre au lait cru… un délice!

Les avantages nutri de ce pain

Le petit épeautre a l’avantage de contenir les 8 acides aminés dits “essentiels”, c’est-à-dire ceux que l’homme ne produit pas lui-même et qui doivent être apportés par l’alimentation: tryptophane, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, valine, leucine et isoleucine. Si le règle animal contient généralement ces 8 acides aminés, dans le règne végétal, c’est plutôt rare. Les céréales sont généralement pauvres en lysine, quand les légumineuses le sont en méthionine. C’est ce qui explique qu’il faille combiner les deux sources (sur une journée) dans un régime végétarien pour éviter une carence en protéines.

Le petit épeautre fait donc partie des rares sources de protéines végétales complètes (avec le sarrasin, le quinoa, le soja, l’amarante).

De plus, le petit épeautre ne contient que 7% de gluten, ce qui le rend généralement bien toléré par les personnes ayant une sensibilité au gluten (pas une maladie cœliaque en revanche, car dans ce cas, c’est à 100% que le gluten doit être évité).

C’est un pain très rassasiant: un petit morceau suffira à vous satisfaire. Et ça, c’est c’est tout bon pour la balance!

Bon appétit!

Stéphanie


Vous aimez ce que vous venez de lire? Envie de plus? Abonnez-vous et recevez en cadeau mon guide incontournable des 10 erreurs des mamans actives sur la voie de l’alimentation saine. Pour vous inscrire, c’est par ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur @steph.beghein