Pancakes sans gluten, sans lait, IG bas et moelleux à souhait

16 décembre 2019

Mes enfants ont la chance d’avoir un parrain en or qui, en plus de les gâter affectivement et matériellement (un rien trop, d’ailleurs), leur cuisine de chouettes plats sains et gourmands. Lors de leur dernier passage chez Parrain, ils avaient fait des pancakes qui, à les entendre, semblaient délicieux.

Comme je suis toujours intéressée par une recette qui plaise à mes enfants, Parrain (ou plutôt son amie, dont je tairai le nom mais qui se reconnaîtra ;-D) m’a refilé la recette. Elle est tirée du blog de hervecuisine.com. C’était une très bonne recette à base de farine de blé, que les enfants avaient déjà modifiée en utilisant de la farine de petit-épeautre, une farine ancestrale (comprenez: non modifiée génétiquement) de très bonne qualité et ne contenant que 7% de gluten (un bon point, Parrain!).

A mon tour, je l’ai légèrement optimisée en ajoutant quelques poudres de perlimpinpin 😉

Ingrédients

(pour 10 pancakes d’environ 12-15 cm):

  • 75g de poudre d’amande
  • 50g de farine de châtaigne, de millet, de petit-épeautre, d’épeautre, de sarrasin ou, à défaut, de blé (mais vous commencez à me connaître: le blé et moi, nous ne sommes pas très copains)
  • 1 càs de sucre de coco, de rapadura ou de canne
  • 1 sachet de levure en poudre
  • 2 oeufs
  • 150 ml de lait de soja ou d’amande sans carraghénanes (à repérer sur l’étiquette par le code E407)
  • 1 càs soupe d’huile d’olive extra vierge de première pression à froid
  • 1 pincée de sel

Facultatif:

  • 1 càc de poudre d’écorce d’orange (on en trouve dans la marque bio COOK) ou de vanille en poudre (idem)
  • 1 càs de cannelle de Ceylan

Recette

Dans un grand bol, mélanger ensemble les ingrédients secs: la farine, la poudre d’amande, la cannelle, la poudre d’écorce d’orange, la vanille, la levure, le sucre, le sel. Dans un autre bol, battre ensemble le lait, les œufs et l’huile. Bien mélanger. Ajouter progressivement le lait. Idéalement, laisser reposer 30 minutes (je confesse avoir rarement la patience de le faire).

Ensuite, battre les blancs en neige et les ajouter délicatement à la préparation. Là aussi, si votre fouet électrique est en panne (comme le mien, la dernière fois), ou si vous avez trop faim, faites l’impasse sur cette étape. Les blancs en neige donnent une texture “éponge” bien agréable. Sans eux, vos pancakes seront un rien moins moelleux, mais vraiment très bons quand-même.

Faites cuire dans une poêle à crêpes. Pour savoir à quel moment retourner votre pancakes, observez. Il doit se former de petites bulles à la surface. Comme ceci (photo fort peu vendeuse, je vous le concède, mais elle a le mérite d’être explicite):

Pour les déguster, pensez au sirop d’érable, à la purée de noisette, aux fruits rouges, aux rondelles de bananes, au “pralin” (mélange à parts égales de sucre de canne et poudre de noisette, que l’on trouve en magasin bio)… Ou faites fondre un carré de  chocolat directement dans la poêle après avoir retourné le pancake une première fois. Mmmmmh!

On peut les conserver pour le lendemain (en les couvrant pour le frigo) et même les congeler.

Elles sont bien gonflées et vraiment très, très moelleuses.

Bon appétit!

Stéphanie


Vous aimez ce que vous venez de lire? Envie de plus? Abonnez-vous et recevez en cadeau mon guide incontournable des 10 erreurs des mamans actives sur la voie de l’alimentation saine. Pour vous inscrire, c’est par ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur @steph.beghein